Choeur de chasse

claire diterzi

 Une semaine tout juste avant le concert de Claire Diterzi auquel j’ai assisté le 5 novembre dernier à Argenteuil, je me rendais tout simplement au travail en scooter quand l’affiche de son concert « Tableau de Chasse » m’a tout de suite sautée aux yeux – ou plus exactement au casque – un hasard en quelque sorte, l’artiste la plus multiforme que j’ai eu l’occasion de découvrir sur scène lors de sa précédente tournée suite à son premier album solo « Boucle ». Ni une, ni deux, je décide de prendre mes places dans la journée, je ne pourrai que passer une excellente soirée.

Le soir, en arrivant dans la salle, éternel réflexe de « chagrin d’école »,  je me place tout derrière les rangées de spectateurs déjà présents dans la salle mais dans l’axe pour bien profiter de l’acoustique du centre culturel du Figuier Blanc d’Argenteuil que je teste pour la première fois. Ca ne dure pas très longtemps, à peine installée, je me rends compte que les deux premiers rangs sont peu remplis (c’est peu dire) et que pour un(e) artiste la proximité avec son public rime souvent avec chaleur et partage. Je décide donc de forcer ma nature et de m’installer au beau milieu du premier rang pour pouvoir savourer dans les meilleures conditions le « concert/spectacle/tableau » qui sera mis en scène de façon très réussie.

Mais rentrons maintenant dans le vif du sujet : la « Claire Diterzi Touch » . 

Son premier album solo « Boucle » en 2006 m’avait beaucoup touchée, de façon très différente, mais dans la même veine, en termes de révélation-découverte que le premier album de Keren Ann « La biographie de Luka Philipsen ». Sur son premier album, j’ai eu de vrais coups de cœurs, qui se sont d’ailleurs confirmés en live à Paris, entre autres « Infidèle » et « La musique adoucit les mœurs », comptine magique qui clôt magnifiquement l’album. Je vous laisse les découvrir en écoute ci-dessous : 

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

 Dans un autre registre, mêlant amour charnel, audace et provocation, « Sur le pont d’Avignon » ravira le côté pernicieux qui sommeille (consciemment ou non) en chacun de nous :

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

 

Passons maintenant au deuxième album « Tableau de Chasse », véritable patchwork artistique dont Claire Diterzi assure en ce moment la tournée. « Tableau de chasse » n’est pas « l’album de la maturité » selon l’expression convenue du milieu (private joke) mais à mon humble avis la résultante d’une alchimie particulièrement travaillée dans le temps pour donner naissance à une œuvre complexe, mêlant diverses influences, courants artistiques et de pensées, tout en croisant les styles et les époques. Claire Diterzi résume son projet ainsi : « J’ai conçu ce répertoire aux parfums de chasse à courre électro, sans jamais le dissocier de son habillage scénique : une scénographie sobre laissant la part belle à des projections vidéo qui dévoilent d’une part, les œuvres magistrales (parfois réinterprétées) qui m’ont inspirée, et attestent d’autre part, dans un langage plus drôle et plus intime, la gestation de cette création au quotidien.» Elle signe ainsi tout à la fois les textes, les musiques et les arrangements de son album, en s’inspirant pour chaque chanson d’une peinture ou d’une scupture.

Sur scène, elle impressionne tout autant par sa voix exceptionnelle de puissance émotionnelle, que par les ambiances créées, à la fois loufoque et grave, autour de son thème de prédilection : le couple dans tous des états et les tourments de l’être aimé et/ou délaissé.

Le titre éponyme « Tableau de Chasse » mérite absolument un extrait vidéo pour refléter son inspiration clairement pictural et légendaire…réinterprétée (et même détournée) de façon moderne par l’enchanteresse Claire Diterzi:

Image de prévisualisation YouTube

Deux autres chansons de l’album, qui reflètent particulièrement bien à mon sens l’univers de Claire Diterzi, sont en écoute à la suite, « l’épave » et « retiens-moi », la plus sensuelle des deux :

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

 

Si, après ces quelques découvertes musicales, vous souhaitez continuer l’aventure, je vous conseille d’aller jeter un coup d’œil sur son site, très bien réalisé et documenté, pour celles et ceux qui désireraient mieux la connaître…

Et si vous n’êtes toujours pas convaincu, je lance mes derniers arguments dans la « bataille du post » (je viens d’inventer l’expression) : si vous aimez les découvertes originales, les performances scéniques mêlant prestance, énergie, drôlerie, dérision doublée d’une pointe de tragi-comédie, l’art de la mise en scène travaillée, alors n’hésitez-plus : tentez l’expérience « Claire Diterzi on stage » et vous ne serez pas déçus !

PS : N’hésitez pas à me laisser des commentaires sur vos éventuels coups de cœur et/ou déceptions pour ouvrir la discussion.

En vous souhaitant de bonnes aventures musicales d’ici là ! 

+ Yake +

  • Share/Bookmark

0 Responses to “Choeur de chasse”


Comments are currently closed.