Factory (bid) Festival

 

pochette du 1er album de Pricniples of geometry

Principles of geometry

 

Dans le cadre du Factory festival, nous avons fait le déplacement à la Cigale (Paris), le samedi 11 octobre, pour deux groupes : Principles of geometry (Tigersushi) et Leïla (Warp). La soirée de concerts débutait avec Phon.o à 18h30… nous nous sommes réveillés à … 19h30 mais c’est pas grave.

 

Arrivés sur place, nous récupérons des lunettes 3D pour le concert de Principes of geometry (POG). Une fois dans la salle…ah oui, juste un bref rappel, POG est un excellent duo français qui fait de l’electronica ; du moins, c’est ainsi que je définirais la musique de leur premier album que je vous conseille vivement d’écouter, notamment si vous appréciez Boards of Canada. Donc, je disais, une fois arrivés dans la salle, on se rend compte que la fosse est quasi amorphe alors que le groupe envoie du lourd, accompagné d’un batteur. Peu importe les autres, nous mettons nos lunettes pour jouir pleinement des superbes visuels qui accompagnent nos chers bidouilleurs. POG nous propose une version boostée de « A mountain for president » issue du dernier album « Lazare ». J’ai beau de ne pas être bien réveillé, je suis tout de suite dans l’ambiance et …le groupe s’en va. D’oh ! A une prochaine…

 

Tant pis, on va se consoler avec Leila. C’est une artiste que je ne connaissais pas et dont le dernier album « Blood, looms and blooms » m’a beaucoup plu. Il s’agit de son seul concert de l’année en France, j’espère que le live sera, en conséquence, à la hauteur. Je m’avance avec Yake au premier rang sans aucune difficulté vu que tout le monde est parti boire. L’attente est minime et le temps passe plus vite avec un dj qui fait plaisir en mixant l’excellent « On » d’Aphex twin:

 

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

 

Le rideau rouge s’entrouve et laisse apparaître une scène entièrement vide à l’exception de Leila postée derrière une énorme console avec pleins de fils et de boutons. J’espérais que le concert allait s’ouvrir sur « Mettle », vu que ce morceau m’avait le plus scotché sur l’album, et je n’ai pas été déçu. Du moins, pas pendant les cinq premières secondes parce qu’après..pschiiit. Le son est pourri, mais vraiment pourri, c’est le bide. Seuls quelques sons filtrent jusqu’à mes oreilles et vu la richesse du morceau, sur album, ça fait mal. Nous décidons de reculer afin de vérifier si c’est pareil derrière et ..c’est pareil. Les morceaux se  succèdent avec un(e) chanteur/chanteuse qui vient interpréter sa chanson. Les enchaînements se font pas super bien, ils ont tous l’air stressés et surtout Leila qui se permet de lancer des « shut up » au public dont une partie essaye pourtant de témoigner son soutien. Bref, on est au top ce soir. Si l’on ajoute à cela l’ambiance livide créée par les visuels dignes des pires ambiances de David Lynch et le public dont la plupart ressemble à des zombies, on obtient un concert raté. Après six morceaux, on décide de partir. On peut pas réussir nos concerts à tous les coups, je crois que Numark avait placé la barre très haut la veille.

 

P.S : L’album de Leila n’en reste pas moins excellent. Voici le morceau dont je vous parlais:

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

N’est-ce pas que ça pourrait être mortel en concert ?

 

J’oublie pas Principles of geometry, voici un titre issu de leur premier album:

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

 

Et voilà le titre dont on parlait plus haut, « a mountain for president » tiré de leur second album « Lazare »:

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

 

+eutow+

  • Share/Bookmark

1 Response to “Factory (bid) Festival”


Comments are currently closed.